Les temps du coaching… sortir des idées reçues !

« Une mission de coaching c’est 10 séances maaaxiiimum ! »

Tellement d’informations contradictoires sur le sujet… Je vous propose quelques informations afin que chacun.e se fasse sa propre opinion sur le sujet.   

Avant toute chose, un rappel : en coaching de vie, que ce soit en situation personnelle comme professionnelle, c’est vous, client.e, qui décidez de la longueur de la mission qui sera la vôtre, de la fréquence des séances, et de son arrêt, objectif atteint ou pas.

Il est important de faire la différence entre

  • poser une limite dans le temps (formalisé par le contrat) : cela aide à mobiliser son énergie vers son objectif… qui peut d’ailleurs être atteint avant ou après la fin programmée de la mission ! Il est toujours possible de prolonger une mission. L’une des raisons du changement de date peut être d’avoir sous-estimé / pas voulu accepter que la réalisation de son objectif prendrait ce temps là… Il y a ce que la « tête » veut-décide, et le temps de maturation intérieure nécessaire à et pour la réalisation concrète.
  • Accepter-suivre une vitesse imposée par un.e coach … pour des raisons de performance peut-être ? Idem pour la décision du délai entre 2 séances : c’est vous le maître à bord.

Le temps de « maturation » est totalement indépendant de la volonté ! Vous serez peut-être pressé.e de dépasser vos moments d’incertitudes ou de changement de repères si déstabilisants à vivre. Dans la pratique, quelles que soient les prises de conscience et les actes engagés, le tempo, pour que le parcours soit solide, ne peut se faire seulement en surface. Il y a toujours un temps de digestion-matérialisation indépendant des projections mentales.

Où en êtes-vous dans vos réflexions, la maturation de votre projet, votre cheminement intérieur quand vous débutez une mission de coaching ? De là où vous en êtes, dépend la longueur du chemin à parcourir.

Vous pouvez avoir une mission qui dure (par exemple) une année entière tout en ayant peu de séances dans ce laps de temps ; vous pouvez avoir une mission de 3 mois (par exemple) avec beaucoup de séances. Il n’y a pas de loi hormis celle venue de votre « horloge intérieure ».

Le temps imposé par son budget financier (entreprise et particulier) existe et sera un élément dont il faudra tenir compte, mais la fréquence des séances est personnelle. Ne pas en tenir compte serait omettre le fait que l’entre-deux séances peut être aussi « vivant » que les séances elles-mêmes. Espacer les séances dans le temps peut parfois avoir de grands avantages… les rapprocher aussi ! Il n’est pas rare que la fréquence évolue suivant les étapes de la mission. D’où l’importance d’une fin programmée réaliste !

Les différents temps donnent le tempo dans une mission : il y a un temps pour tout… vouloir ne suffit pas, c’est être prêt.e qui fait toute la différence.

Il est possible de vouloir s’engager pour une 2ème mission avec le.la même coach : la 1ère mission réalisée aura peut-être eu pour conséquence une nouvelle dynamique, des nouvelles ambitions etc. Ravi.e de votre 1ère mission, vous souhaitez être accompagné.e à nouveau : vous savez que l’éclairage apporté par une mission de coaching vous permettra d’avancer sereinement.

Garder en tête qu’une mission de coaching a une fin, qu’elle s’inscrit sur du court terme et qu’elle comporte un seul objectif, c’est une évidence… de là à précipiter, il y a toute une réflexion à mener !

Au-delà de l’accompagnement coaching de vie se pose une question plus universelle : le rapport de tout un chacun au temps…

Patricia Verneret

Coach de vie, formatrice, conférencière

close

Ne manquez aucun article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez aucun article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

%d blogueurs aiment cette page :