S’envisager autrement 

S’envisager autrement, c’est prendre conscience et savoir être à l’écoute de toutes ses dimensions en les reliant : mentales, émotionnelles, corporelles, spirituelles.

C’est retrouver une capacité d’adaptation dans ses changements intérieurs et extérieurs.

C’est ouvrir son regard sur ses possibles présents, souvent cachés par tant d’idées reçues ou pré-conçues.

C’est s’autoriser à se voir autrement et à bouger ses positionnements et ses conditionnements.

C’est retrouver la joie d’être en dépassant le faire et ses croyances limitantes.

C’est mettre ensemble ce qui ne paraissait pas conciliable auparavant : apprentissages et connaissance de soi, distance et présence.

C’est se trouver en posture d’apporter et pas seulement de prendre, en échangeant et en partageant ce qui inspire chacun, en s’enrichissant des expériences de tous.

C’est se former-apprendre en nourrissant son mental, ses émotions, ses sensations corporelles, ses valeurs en développant ses capacités cognitives, intuitives, logiques, kinesthésiques, etc.

C’est aller chercher tous ses potentiels inexprimés et les matérialiser sans se poser la question possible ou impossible, développer ses compétences en empruntant des chemins atypiques.

C’est prendre conscience du lien entre ses pensées et ce que l’on retient d’une situation, d’une personne, d’un paysage… et changer son regard pour voir ce qui se passe !

C’est oser partir à la découverte de l’inconnu chez soi, se trouver en état de joie parce qu’une partie de soi négligée jusqu’à aujourd’hui est enfin révélée au plein jour ! C’est se dire pourquoi pas et foncer !

C’est sans relâche trouver une troisième voie là où les deux voies opposées et habituelles se présentent ; dé-couvrir ses ressources insoupçonnées mais bel et bien là, en penchant la tête de côté pour se voir sous un angle neuf.

C’est prendre une nouvelle voie, se ré-inventer, là où auparavant ses opposés semblaient irréconciliables.

C’est retrouver la créativité là où l’impossible semblait inéluctable.

C’est trouver la liberté là où les habitudes diminuaient le champ des possibles. C’est trouver une nouvelle liberté intérieure avec les contraintes extérieures.

C’est se voir dans son entièreté et dans sa spécificité, retrouver la capacité de re-bondir.

C’est sortir du choc ombre et lumière intérieurs, non pas en les fusionnant, mais en les intégrant.

C’est passer d’un être soi-disant plein de défauts, normalisé et formaté à un être unique en constante évolution et apprentissage.

C’est passer du manque au non encore vécu, des attentes à l’écoute de ses besoins profonds, de l’habitude de ressasser le passé à répondre à l’invitation à vivre son présent.

C’est interroger ses besoins profonds : qu’est-ce qui m’anime, de quoi ai-je besoin aujourd’hui ? Car mes besoins d’aujourd’hui peuvent être différents de ceux d’hier, mais ai-je pris le temps de les voir ?

C’est resté centré.e, en auto observation, à l’écoute pour garder sa capacité à saisir les occasions présentées par les circonstances de la vie.

C’est repositionner son individualité pour mieux se positionner dans son relationnel : il bouge parce que je bouge ; je bouge parce qu’il bouge.

C’est passer du yin au yang et du yang au yin jusqu’au cercle parfait qui contient les deux.

S’envisager autrement, c’est s’expérimenter chaque jour différemment et avoir la curiosité ou le culot  de se rencontrer à chaque instant pour la 1ère fois… et d’en rire !

Patricia Verneret

Coach de vie, formatrice, conférencière

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Patricia Verneret - Copyright 2020 - Toute reproduction est strictement interdite

Politique de confidentialité - Remerciements - Liens pour Inspirer

%d blogueurs aiment cette page :