Formation par le chant, coaching

Retrouver son pouvoir personnel

4-5-6

4- Ne pas avoir d’idées arrêtées sur soi.

Plus je « sais, et moins le vivant d’une situation peut exister, et je rejoue sans cesse les mêmes rôles et mêmes scènes. Plus je vieillis, plus j’ai l’impression de me connaitre. Ce qui est vrai, tant que cette connaissance de soi n’est pas figée ! Et plus je parviens à être simplement observateur, sans pré-décider de qui je suis,  plus j’ai d’opportunités d’évolution et découverte de nouvelles capacités !

Comment ?

Je réapprends à juste regarder, en décrivant ce que je vois et non ce que je pense… à juste écouter sans réagir (penser en même temps)… à juste ressentir l’instant etc. Bref il s’agit là de remettre la partie du mental qui fait sans cesse des liens avec hier ou demain, avec untel ou tels autres etc. à sa place ! Cette partie du mental m’est très utile à certains moments, et à d’autres elle empêche la vie de se dérouler simplement.

 

5- S’autoriser à laisser venir de temps en temps : casser sa routine.

Comment ?

Régulièrement je m’offre des moments ou des journées complètes, où je laisse venir l’envie du moment ! Pas d’emploi du temps, ou je fais les choses dans un ordre différent, je laisse venir l’inspiration du moment : faire une balade, ne rien faire, téléphoner à un ami etc. Tout ce qui me fait envie dans l’instant, je l’acte tout de suite !

Pour quoi ?

Retrouver ma créativité, réapprendre à écouter mes envies et non uniquement mes devoirs. Ramener de la spontanéité et laisser peu de temps entre l’inspiration et l’acte, pour apporter une dynamique et cesser de reporter ma vie au lendemain !

Je me mets au défi : je m’installe sur une chaise « magique », et là je me demande ce qui me fait envie dans l’instant (quelque chose de simple et d’accessible). Puis, je me lève et je m’en vais la réaliser… Au début je n’en avais pas, mais c’était juste que je n’avais plus l’habitude de les écouter !

 

6- Réfléchir sur  ce que je suis en train d’apprendre sur moi-même, quelles que soient les situations, agréables ou désagréables à vivre.

Un exemple ? Quand je rencontre sans arrêt des personnes qui me rabaissent, c’est une occasion d’apprendre à  me positionner face à elles. Reste à relever le défi !

Je cherche ce que je souhaite apprendre-vivre tout au fond de moi. L’apprentissage est, dans notre société, l’affaire des formateurs ou des enseignants. Mais l’on oublie que vivre, c’est apprendre. La pratique rend parfait ! Plus je pratique, plus je me perfectionne dans cette pratique. Qu’est-ce que je décide de pratiquer ? La colère ? Le déni de soi ? Le courage d’oser ? L’exploitation de mon potentiel ?

∞∞∞∞∞∞∞

Être à l’écoute de qui on est vraiment, c’est retrouver de l’énergie, réactiver son potentiel et retrouver son pouvoir personnel.

Il est vrai que je vis dans le monde, en relation avec des personnes différentes de moi !

Le mot pouvoir n’implique pas « au détriment de l’autre ». Et si je bouge, la dynamique relationnelle bougera aussi, et, qui sait ? Par effet papillon, l’autre aussi… Et puis, soyons honnête : la seule personne sur laquelle j’ai réellement de l’influence, c’est moi-même…

Tout ceci ne sera possible que si j’apprends à dire non…

 

Et si je disais oui à qui je suis ?

Extrait du livre “Tout est déjà là”

Patricia VERNERET

 

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.