Visions du monde

Visions du monde

Nous pensons vivre dans le même monde et voir la même réalité, et pourtant…

Un arbre

Certain.es pourront passer et repasser devant sans jamais le voir.

D’autres le verront comme un objet inanimé : il a un tronc, des branches et des feuilles… je le sais parce que je l’ai appris dans un livre, à l’école, etc.

D’autres le verront comme un bel objet décoratif identifié : c’est un hêtre ou un bouleau ou… je l’ai planté parce que…

D’autres auront créé un lien temporel : il a été planté à ma naissance…

Certain.es en saisiront ses couleurs primaires.

D’autres seront charmés par sa beauté et par toutes les nuances de couleurs en fonction des saisons, le dessin incroyable des feuilles et de ce qui constitue son écorce.

D’autres verront toute la vie qui grouille : insectes rampants ou volants, oiseaux perchés sur une branche ou ayant fait son nid.

Certain.es entendront la vie qui grouille, le contact du vent, les bruissements, etc.

Et au-delà…

Certain.es verront l’aura- l’essence de l’arbre au-delà de sa forme physique.

D’autres percevront son identité de genre ou sociale : féminin, masculin, parent, enfant etc.

D’autres le sentiront : que ce soit en le touchant réellement avec ses mains ou tout son corps, ou en restant proches et en sentant « une atmosphère différente ».

Certain.es sentiront un échange énergétique : un véritable échange d’informations non mentales passant entre soi et l’arbre. Parfois dé-rangés, parfois confirmés, mais toujours en échange vivant…

De cet échange émergeront peut-être un message, une réponse, un élan…

D’autres l’aimeront, le sentiront (odorat), le verront, le ressentiront (émotionnellement et sensitivement), le percevront énergétiquement.

D’autres le reconnaitront dans toutes ses dimensions.

Certain.es verront la Lumière qui se dégage de cet arbre : elle s’unira à la leur.

Certain.es se sentiront reliés, uniques et formant un tout.

Une personne

Certain.es pourront passer et repasser devant sans jamais la voir.

D’autres la verront comme un objet inanimé : je pense donc je suis. Son corps est fait d’os, de muscles et d’organes.

D’autres la verront comme un bel objet décoratif identifié : charmant.e, beau/belle, homme/femme, métier, etc.

D’autres auront créé un lien temporel : liens amicaux, familiaux, professionnels.

Certain.es en saisiront uniquement ses apparences.

D’autres seront charmés par sa beauté singulière et par toutes ses nuances : la couleur de ses yeux qui change suivant l’humeur, ses expressions de visage et de langage, etc.

D’autres verront toute la vie qui grouille : ce qui l’anime, quand elle s’anime, ses élans, son top et son top (en haut et en bas).

Certain.es entendront la vie qui grouille : tout ce qui s’entend, voit au-delà des apparences.

Et au-delà…

Certain.es verront son aura- son essence au-delà de sa forme physique.

D’autres percevront ses émotions.

D’autres percevront ce que la personne apporte : que ce soit en la touchant réellement ou en s’approchant, se sentant « différents » après la rencontre.

Certain.es sentiront un échange énergétique : un véritable échange d’informations non mentales passant entre soi et l’autre. Parfois dé-rangés, parfois confirmés, mais toujours en échange vivant…

De cet échange émergeront peut-être un message, une réponse, un élan…

D’autres l’aimeront, la sentiront (odorat), la verront, la ressentiront (émotionnellement et sensitivement), la percevront énergétiquement.

D’autres la reconnaitront dans toutes ses dimensions.

Certain.es verront la Lumière qui se dégage de cette personne : elle s’unira à la leur.

Certain.es se sentiront reliés, uniques et formant un tout.

Quelle est votre vision ?

Vous l’aurez certainement compris, notre vision du monde induit des expériences différentes.  Ce qui mène à (se) vivre différemment et à voir le monde autrement !

Ce n’est pas parce que nous ne voyons-percevons pas certains éléments qu’ils n’existent pas. Les dauphins communiquent par ultrasons et nous sommes bien incapables de les entendre ! Alors soyons curieux d’apprendre à voir autrement sans jugement de valeurs.

Notre vision dépend du lieu intérieur à partir duquel nous regardons ce qui nous entoure…

Elle dépend du nombre de couches de croyances, de nos résistances à écouter le vivant à l’intérieur de nous.

Tout est déjà là ! Ce qui signifie que, pour voir le monde autrement, nul besoin de chercher à l’extérieur.

Il suffit de savoir écouter (à) l’intérieur et de se laisser porter par ce qu’il suggère… même si cela parait illogique, fou, inhabituel.

Si j’ose voir-écouter sans idée pré-conçue… que vais-je voir-entendre ?

Patricia Verneret
Coach de vie, formatrice, auteure


Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

close

Ne manquez aucun article !

Aucune obligation de s'abonner et nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Categories:

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez aucun article !

Aucune obligation de s'abonner et nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

%d blogueurs aiment cette page :