S’adapter n’est pas renoncer !

Cette pensée du jour est née suite à un atelier de remobilisation proposé à des personnes en recherche d’emploi…

Pour être embauché.e, accepté.e, travailler avec d’autres, vivre à plusieurs, combien d’entre vous pensent qu’ils-elles doivent s’adapter en mode s’effacer ?

Concrètement : je dois me conformer à ce que l’autre attend de moi pour être embauché.e, garder mon emploi, réussir mon examen, être en couple, etc. Pour cela, je renonce à ma spontanéité en gommant certains traits de ma véritable personnalité (j’aurais dit-fait autrement si j’avais été seul décideur) … comme si ma singularité allait déplaire et m’empêcher d’atteindre mon but. Et j’annonce : il faut bien s’adapter ! On ne fait pas toujours ce que l’on veut…

Erreur ! Au passage, n’oubliez pas qu’en réalité, tout cela n’est qu’une interprétation de votre part…

Pour imager ce qu’est l’adaptation, je pose un décor : une salle immense au milieu de laquelle j’ai installé toute une rangée de chaises qui bloquent le passage. Vous venez d’entrer et ne pourrez plus revenir en arrière. Je vous demande de bien vouloir vous rendre tout au fond de la salle vers la porte de sortie.

Je viens de planter le décor-l’environnement avec un point de départ et un point d’arrivée : sur ce sujet, tout le monde est à la même enseigne !

Les chaises seront peut-être vues comme un obstacle ou comme un défi à relever ou un problème à résoudre… avec peut-être une vision légèrement déformée qui ajoutera quelques éléments supplémentaires, quelques chaises par-dessus d’autres tel un jeu de mikado.

Certains vont peut-être foncer tête baissée pendant que d’autres vont se poser avant de passer à l’acte.

Tout dépendra de votre état d’esprit…

Les chaises pourront peut-être sembler géantes ou toutes petites en fonction de l’âge ou de la taille de la personne qui regarde.

Tout dépendra de votre maturité…

Certains vont marcher, d’autres courir, d’autres rouler, d’autres voler !

Certains vont sauter par-dessus tels un athlète qui fait du saut de haie ; d’autres vont enjamber ; d’autres escalader ; d’autres vont soulever une chaise, passer puis la reposer ; d’autres soulever la chaise, passer puis la laisser sur le côté, etc.

Tout dépendra de votre forme physique et de votre façon d’envisager la situation…

Certains vont peut-être essayer différents moyens avant de trouver le bon pour eux.

Certains vont peut-être décider de sauter sans l’avoir jamais fait auparavant et ils vont devoir auparavant renforcer cette capacité. D’autres vont trouver cela très facile étant certains de leurs forces.

Il se peut que certains décident de construire une passerelle ou de scier ou de démonter, etc.

Tout dépendra de vos ressources-expériences acquises (et outils à votre disposition) avant d’entrer dans la salle ou de votre envie d’en acquérir d’autres.

D’autres vont peut-être essayer, rater, recommencer, renoncer et recommencer. Certains ne vont même pas envisager de ne pas réussir pendant que d’autres vont douter à chaque étape, voire rester sur place pendant un long moment.

Tout dépendra de votre détermination et de vos croyances vis-à-vis de vous-même.

Certains vont peut-être bouder pendant que d’autres vont se sentir éveillés à l’idée de relever ce défi. Certains verront cette demande comme une contrainte ou une fatalité et d’autres comme un jeu.

Tout dépendra de votre égo.

Certains ne trouveront aucune solution pendant que d’autres extrapoleront ce que leurs super héros auraient fait dans cette situation… et tenter de les imiter !

Tout dépendra de votre imagination.

Certains verront la salle comme leur seule réalité et rejoueront chaque fois la même scène ; pendant que d’autres se rappelleront qu’elle n’est qu’une infime partie d’un monde beaucoup plus vaste et se dirigeront vers la sortie pour dé-couvrir d’autres espaces.

Tout dépendra de votre conscience…

L’adaptation ressemble à cela : vous aviez prévu d’aller à un endroit ; là où vous vous attendiez à une ligne droite, votre plan de route dans la réalité s’avère différent ; pour traverser, vous allez devoir faire autrement !

Vous allez devoir vous donner / ou aller chercher les moyens nécessaires à une situation, en utilisant vos ressources innées et acquises ou en en développant de nouvelles.

Chacun va donc passer les obstacles ou relever ses défis tel qu’il est à un instant T, en tenant compte de son énergie du moment et en utilisant les ressources-les qualités utiles les plus adaptées aux circonstances.

Avec un obstacle matériel, chacun va instantanément chercher une solution qui lui ressemble pour avancer sans chercher à être une autre personne.

Et si vous considériez vos défis/problèmes/obstacles relationnels-intérieurs-professionnels-spirituels comme ces chaises ? Vous n’avez pas à devenir une autre personne. En étant qui vous êtes et tel.le que vous êtes, vous avez ou aurez les moyens, ressources pour traverser vos espaces de turbulence…  et chemin faisant, vous allez évoluer.

Il existe une multitude de façons de traverser la vie ! Une seule possibilité : évoluer… avec beaucoup d’itinéraires et de moyens différents !

Patricia Verneret

Coach de vie, formatrice, auteure

close

Ne manquez aucun article !

Aucune obligation de s'abonner et nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Categories:

Vos commentaires sont les bienvenus ! Je ne sais pas pourquoi ils n'apparaissent pas sur le site en ce moment, mais je fais tout pour régler le problème !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez aucun article !

Aucune obligation de s'abonner et nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

%d blogueurs aiment cette page :