Manque de confiance en soi ou manque de conscience de soi ?

Combien de fois ai-je entendu : je manque de confiance en moi, donc je ne peux pas faire ceci ou cela ; si j’avais plus de confiance en moi, je ferai ceci ou cela ; tant que je n’ai pas confiance en moi, je ne peux pas me lancer…

On voit souvent la confiance comme une condition sine qua non, comme une cause : dès qu’on l’aura, tout deviendra possible ! En attendant, notre vie reste en stand by… Quel joli prétexte pour ne pas se lancer, oser ou s’autoriser, n’est-ce pas ?

On oublie souvent qu’elle est aussi conséquence. Une conséquence de quoi ? Comment peut-on se vivre en confiance en soi ?

Elle se pratique même si…

Les conditions de l’enfance ne nous l’ont pas appris.

On s’est perdu de vue à force de se conformer aux attentes des autres.

On reste aveugle sur ce que l’on accomplit, tellement occupé.e à jouer un rôle qui n’est pas le sien…

On se vit en obligations (il faut-je dois-je n’ai pas le choix) et on ne fait que mesurer le gouffre entre celui-celle qu’on est et celui-celle qu’on devrait être (dans ses croyances) : un bon manager, c’est… un bon père ou une bonne mère, c’est… un bon directeur, c’est… un bon prof c’est… etc. en passant totalement à côté de ses qualités présentes tellement occupé à courir après ses manques imaginaires.

L’estime de soi et la confiance sont des éléments vivants et non pas figés : ils bougent suivant les expériences-les croyances, une certaine souplesse intérieure les rendant plus ou moins faciles à digérer-intégrer-accepter.

A force de s’oublier pour se conformer, on ne sait plus qui l’on est ! Le début du chemin de retour vers Soi consiste à re-trouver une conscience de Soi.

Conscience de Soi

Il est peut-être temps de se regarder réellement et non pas l’image venue tout droit du passé récent ou ancien que le mental met en avant à chaque défi à relever !

Toi qui me lis, pour avoir confiance en toi, cultive ta conscience de Toi : tes besoins, tes en-vies, tes ressentis et perceptions, ce qui t’anime, tes rêves, ton cheminement, tes expériences, ton pouvoir personnel, tes décisions, tes choix, tes challenges… interroge-les régulièrement. Les voir, les entendre et t’y intéresser, te permettra de changer de cap si l’envie t’en prend ; de te régénérer si tu as besoin d’une pause ; de gagner en énergie pour continuer sur le chemin emprunté. Tu pourras suivre ton chemin personnel par choix au lieu d’emprunter celui d’un.e autre par obligation…

La conscience de Soi n’implique pas de se comparer pour avancer (moteur de sa vie à l’extérieur de Soi) mais de trouver ce qui t’anime et de t’en servir comme point de départ (moteur à partir de Soi).                                                              

Et ensuite, lance-toi… donne toi ou plutôt va chercher les moyens !

Dans des expériences avec peut-être la peur dans le ventre… tu apprendras à l’intégrer comme un élément parmi d’autres et cesseras de la vivre comme un empêchement.

Sors de ta zone de confort de temps en temps, ose l’inconfortable ou l’instable pour te dé-couvrir des qualités encore inexplorées.

Une personne confiante n’est pas une personne sans peurs ou doutes ! Et comme la confiance en soi ne peut se constater sans se risquer, c’est le serpent qui se mord la queue ! Peut-être confonds-tu confiance en soi et sécurité : le végétal qui pousse s’adaptera à l’environnement quelles que soient les circonstances… rien n’est acquis à l’avance !

Le besoin de sécurité permet de garder la vie sauve dans les situations qui mettent nos vies en danger… mais qu’en est-il quand ce n’est pas du tout le cas ? A force de tout prévoir, c’est-à-dire de laisser les rênes au mental qui a besoin de tout compartimenter, on en perd l’usage de sa confiance comme un sens qui n’est pas sollicité.

Rien n’est sécurisé dans le sens de figé ; tout est en mouvement… alors, et si l’on essayait de vivre le voyage en prenant les problèmes et les joies les un.es après les autres ?

Il ne s’agit pas de sécurité à tout prix : cela ferme tous les potentiels, empêche la surprise, ce qui donne le sel de la vie, qui permet de te découvrir car tu ne savais pas que tu pouvais faire ceci ou cela avant d’avoir osé le faire…

Il s’agit de sécuriser le chemin au fur et à mesure et en fonction de tes besoins…  La conscience de Soi te permettra de ne pas te mettre en réel danger : tu sauras ce qui est juste et bon pour toi, si c’est le moment ou si tu dois attendre. Et si l’expérience te déstabilise, elle te donnera une étoile à suivre et réveillera ta faculté d’adaptation en te faisant découvrir des ressources que tu ne soupçonnais pas avoir.

Et alors, expérience après expérience, tu te mettras en question, apprendras à ouvrir ton regard pour voir des potentiels à la place des impasses… ton estime de Toi grandira non pas par des résultats mais par le chemin parcouru ; ta confiance en toi s’épanouira car tu sauras la solliciter et la vivre ; ta conscience de Toi s’affinera et te poussera vers des choix qui te ressemblent de plus en plus. Tu auras foi en toi…

La confiance, ça se pratique ! La conscience de Soi se vit… 🙏

 

Texte Patricia Verneret

Formatrice, coach de vie, auteur

 

 

 

 

close

Ne manquez aucun article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez aucun article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

%d blogueurs aiment cette page :