Formation par le chant, coaching

 

J’ai changé mon regard… et j’ai trouvé

Là où je n’existais pas, tellement occupé(e) à prendre soin des besoins des autres sans jamais penser aux miens, j’ai changé mon regard sur leur capacité à prendre soin d’eux-mêmes. Trop affairé(e) à les aider, je n’ai pas vu que je les sous-estimais ! J’ai enfin pu regarder mes besoins profonds et ai découvert mon oxygène vitale.

Là où je ne voyais que vide ou brouillard, j’ai changé mon regard et accepté d’aller à la rencontre de mes envies profondes, sans complaisance et avec honnêteté. J’avais oublié que j’en avais ! J’y ai puisé une énergie incroyable qui avait toujours été là… mais je l’usais à fuir, contourner, gérer mes paradoxes intérieurs constitués de « je vais… mais ».

Là où je ne voyais que peu d’espoir, j’ai changé mon regard sur mes pensées bloquées à l’état de pensées. Elles n’étaient qu’inconscience ! Je me suis mis(e) en action pour réaliser un 1er projet qui me tenait à cœur, un pas l’un après l’autre, tranquillement sans culpabiliser quant à l’éventuelle lenteur de sa mise en œuvre. J’y ai trouvé une confiance en moi joyeuse fondée sur mes réalisations concrètes.

Là où je ne voyais qu’incompréhension venant des autres et réserve de ma part, j’ai changé mon regard sur le mur de protection dont je m’entourais. Je ne me souviens même plus du pourquoi de sa mise en place ! Je m’étais tellement habitué(e), que j’avais oublié sa présence. J’ai commencé à exprimer mes ressentis au lieu d’attendre une compréhension extérieure « télépathique». J’y ai trouvé une liberté d’être et un respect du vécu des autres.

Là où je ne voyais qu’affrontement et rancœurs, j’ai changé mon regard sur les mots et le comportement des autres. Je ne voyais plus que batailles dans le monde qui m’entourait ! J’ai cessé de faire des suppositions et des interprétations tout en les écoutant et en exprimant mes ressentis. J’y ai trouvé des dialogues constructifs et ouverts aux éventuels désaccords respectueux, un relationnel stimulant.

Là où je ne voyais que malheur et souffrance, j’ai changé mon regard sur mon comportement de sauveur et mon besoin de réparer s’est dégonflé comme une baudruche. Je pensais pouvoir changer les autres sans même oser bouger mon propre rôle ! J’y ai trouvé un équilibre et suis devenu(e) un véritable soutien.

Là où je ne voyais et entendais que bruits et agitation autour de moi, j’ai changé mon regard pour m’apercevoir du bruit et de l’agitation en moi. Je n’avais jamais fait le lien ! Cela a été une 1ère étape. J’y ai trouvé le calme derrière mes apparences, présence derrière mes illusions et ce qui m’entourait ne m’a plus fait réagir inconsidérément : j’agis.

Là où je ne voyais que malchance et fatalité, j’ai changé de regard sur ma propension à me vivre en victime. Je ne m’en étais pas rendu(e) compte ! Je me suis observé(e) en étant à l’affût de la moindre réaction habituelle et ai trouvé la personne que j’étais derrière ce mode de fonctionnement. J’y ai trouvé une force intérieure que je ne soupçonnais pas et un désir de me réaliser.

Là où mon travail était une preuve de mes qualités, j’ai changé de regard sur mon besoin de reconnaissance. Je ne m’étais pas aperçu(e) de cette très forte identification ! J’ai entamé un voyage de réconciliation et me suis reconnu(e) tout(e) seul(e). J’y ai trouvé une évidence : je peux exister sans m’identifier à un job-une activité- un argument et sans obligation de convaincre. Chaque jour est ouvert aux nouvelles occasions, une envie de vivre et d’expérimenter.

A chaque changement de regard, mon terrain de jeu personnel s’est agrandi ; l’émerveillement devant la beauté de ce qui m’entoure est quotidien ; mon chemin de vie, avec ses détours ou virages ou son paysage accidenté est devenu agréable à parcourir. Chaque jour me sourit…

Texte Patricia Verneret
Coach, formatrice, conférencière

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.