Formation par la voix, coaching

 

Créés et créateurs

Nous sommes des êtres créés, fruits de nos éducations, apprentissages, expériences, choix etc… et nous sommes des êtres créateurs : chaque instant donne la possibilité de mettre en question, d’apprendre, de changer d’avis, de se (re) créer.

Nous sommes à la fois le résultat et la cause : que décidons-nous d’être ? La société nous conditionne et nous la créons par nos décisions d’établir les règles qui la régiront. Nous pouvons uniquement consommer les fruits de notre éducation ; nous pouvons aussi rester conscients d’avoir le choix d’alimenter, de maintenir… ou pas !

Les 2 dynamiques sont en chacun. Elles ont chacune leur place et créent un équilibre. C’est bien dommage d’oublier sa part créatrice car elle permet d’être acteur de sa vie.

Créé(e) je suis

Je récolte ce que j’ai semé dans le passé.

Je suis et subis les choix des autres.

Je suis le fruit des mes études.

 

Je vis et revis les traumas de mon enfance, adolescence etc. Je ne m’exprime pas sur ce sujet. Je n’ai d’autre choix que de vivre cette voie.

Je n’ai d’autre choix que de vivre cette voie.

Je suis victime de la fatalité de mon existence.

 

Je subis les conditions.

 

Je crois tout ce qu’on me  dit, j’accepte les opinions des autres comme étant des vérités auxquelles je ne peux me soustraire.

Je vis en fonction du regard des autres ;  quelles sont mes valeurs ?

Le monde est un lieu de folies et de violence.

 

J’ai des devoirs : il faut, « yaka »…

Je m’absous ou je me sens coupable.

 

 

C’est comme ça !

L’histoire se répète.

Je subis les lois, les règles sociétales.

Je subis les lois universelles.

Je rejoue le modèle transmis par mes parents, la société, ma culture.

La violence est justifiée : elle est naturelle.

 

Je ne sais pas ou je sais tout !

Je suis victime de mes pensées, de mon état physique, de mes émotions.

Je réagis fortement à tout et le fil sur lequel je chemine tangue énormément !

 

Je m’apitoie sur mon sort.

 

J’ai toujours fait comme ça ; ce qui m’étouffe aujourd’hui dans une prison que mes habitudes ont créé.

J’ai la tête farcie d’idées reçues, d’idées pré-conçues.

 

Je n’ai pas d’autres choix que de faire ce qui se fait déjà. Ma zone de confort me convient.

Moi qui étais ouvert(e) à la vie et à la joie, je me referme parce que je suis blessé(e) pour me protéger ; ce faisant je mens-ferme…

 

Je suis violent parce que le monde est violent depuis la nuit des temps.

Je n’y peux rien.

Je me sens leader et je suis la tradition.

Je suis un bon exécutant et cela me convient ; je sais matérialiser fidèlement ce que d’autres ont imaginé ;  j’ai la capacité de structurer si je sais dans quelle direction aller.

Je suis celui qui dirige sans le mettre en question.

Créateur-trice je suis

Je sème du nouveau aujourd’hui, je prends des décisions.

Je décide de suivre ma propre voie.

Je peux décider de me former dans d’autres domaines à n’importe quel moment de ma vie.

Je m’apaise, je lâche, je pardonne pour éviter de transmettre inconsciemment aux générations suivantes ce que j’ai subi. La parole me libère.

Je choisis et me donne les moyens de suivre une nouvelle voie qui aura son lot de difficultés et de joies.

Il doit bien y avoir une autre façon de vivre non ? Ces conditions n’existent pas seules… je les maintiens en les alimentant.

Je créé un nouvel environnement, j’invente des nouvelles conditions.

Je mets en question, je réfléchis, j’interroge mes ressentis, je m’observe avant de prendre des décisions.

Mes actes s’alignent avec mes paroles, qui s’alignent avec mes pensées, qui s’alignent avec mes valeurs.

Je peux décider de vivre avec bienveillance et ça commence par moi et mon entourage.

 

J’ai aussi des droits : je m’autorise à…

Je suis responsable et j’acte en pleine conscience ; les actes peuvent être inconscients, c’est à leur résultat que je le constate ; je peux « travailler » sur les causes.

Je m’autorise à changer d’avis.

J’ai conscience d’être scénariste dans mon histoire.

Je participe, en tant que citoyen, à l’élaboration de nouvelles lois-règles.

Je maitrise et respecte les lois universelles.

J’ai conscience que ce modèle peut évoluer sans renier ni juger ce qui a été fait.

Je ressens de la violence et je choisis de ne pas lui céder les rênes de mon existence.

Je m’informe continuellement, m’ouvre à d’autres savoirs.

Je suis à l’écoute de mon intérieur ; je canalise chaque dimension de mon être et je cherche l’équilibre.

J’apprends la maitrise… de moi-même pour que le fil bouge en équilibre…  juste ce qu’il faut pour me permettre d’avancer sereinement.

Je prends un temps pour digérer ce qui m’arrive puis je redeviens acteur de ce changement ; je le transforme en chance évolutive « juste » pour moi.

Après des débuts compliqués, car changer ses habitudes n‘est pas chose aisée, je tends vers des nouveaux modes de fonctionnement plus en adéquation avec qui je souhaite devenir.

Je cultive et pratique mes capacités de réflexion, d’analyse, d’adaptation et d’innovation.

Si ce qui se fait ne me convient pas, j’invente. Je sors régulièrement de ma zone de confort.

J’ai été blessé(e). Ce fût difficile… cependant je choisis de rester qui je suis sans juger, mais sans me laisser emporter ni transformer dans/par les désirs-vues-visions d’un autre.

Je choisis la sérénité car depuis la nuit des temps, des personnes éveillées ont montré par leurs vécus que c’était possible de résister à la facilité proposée par la violence.

Je fais ma part et on verra bien.

Je me sens leader et je crée d’autres façons de manager.

Je suis un bon exécutant et cela me convient ; je choisis les personnes que je désire suivre.

 

Je choisis celui en qui j’ai confiance car ses valeurs résonnent avec les miennes.

Nous sommes tous le fruit d’une civilisation, culture etc.

N’oublions pas qu’à l’intérieur du fruit se trouvent des graines : si nous les semons et créons des conditions particulières,  elles donneront naissance à de nouveaux arbres.

Texte Patricia Verneret

Formatrice, coach, conférencière

Une réponse à Créés et créateurs

  • Superbe comme d’habitude Patricia ton inspiration est génial Merci tu m’apportes beaucoup de bonheur

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.