Je ne fais rien… j’ai le droit ?

Aujourd’hui je ne parviens pas à travailler… j’ai envie de ne rien faire…

Pourtant, je dois faire mon ménage, les courses…

J’ai des factures à payer, je dois travailler !

Je dois gagner de l’argent.

Je dois trouver du travail.

Je dois m’occuper de mes enfants.

Si je m’arrête, il y aura des conséquences.

 

Je n’y arrive pas… j’ai envie de ne rien faire…

J’ai le repas à préparer !

Je dois me préparer.

J’ai un examen à réviser.

J’ai accepté une invitation à diner.

 

Je n’arrive pas à m’y mettre… j’ai envie de ne rien faire…

J’ai ma séance de sport pour rester en forme…

Ma marche pour me connecter…

Ma séance de méditation pour mon évolution…

Ce livre à lire qui me fera du bien…

Ce podcast à écouter…

Ce film à regarder…

Cet article à écrire…

Ce dossier à remplir.

 

Je n’arrive pas à m’y mettre… j’ai envie de ne rien faire…

Est-ce que je sais encore ne rien faire ? Mon temps est tellement plein de devoirs et de toute une routine que je ne remets jamais en question.

C’est la peur du vide ?

 

Je culpabilise de ne rien faire…

Tout ce que je ne fais pas maintenant, je devrais le rattraper plus tard et ma charge de travail sera plus importante !

Suis-je un.e feignant.e si je ne fais rien ?

Si je ne fais rien… qui suis-je ?

 

J’ai envie de ne rien faire…

De quoi as-tu besoin ?

J’ai besoin de me re-trouver.

J’ai besoin de m’arrêter pour profiter.

J’ai besoin de m’écouter.

J’ai besoin d’être sans objectif ni raison.

J’ai besoin de me ressourcer.

J’ai besoin d’écouter mes besoins !

J’ai besoin d’être…

 

Vas-tu te l’accorder ?

Je m’autorise.

Je me donne le droit.

Je cesse de croire les histoires que je me raconte et qui m’empêchent d’exister, en me faisant courir, pour éviter de découvrir la supercherie de mes apparences.

Je souris pour rien.

Je flâne et ralentis le pas.

Je sens le vent.

J’écoute les oiseaux.

Je discute au hasard des rencontres comme si j’avais l’éternité à leur offrir.

Je m’isole.

Je dors… je rêve les yeux ouverts !

Je saute un repas.

Je cuisine un plat que je m’interdis habituellement et mange en pleine conscience.

Je prends soin de mon intérieur.

Je suis mes envies au gré de leurs apparitions.

Je prends le temps dans mes bras, je l’étire et je le berce.

 

Combien de temps ?

Aussi longtemps que nécessaire.

Jusqu’à ce que j’entende ce que mon intuition veut me dire.

Jusqu’à ce que l’envie d’action me reprenne.

 

Je ne fais rien… je m’accorde ce droit… et le soleil se lèvera comme d’habitude… avec une différence : je me serai respecté.e .

Demain ou le jour d’après, l’énergie reviendra car mobilisée pour ce qui m’anime.

Je m’étais perdu.e de vue. Je m’étais oublié.e.

Merci pour cet arrêt impromptu pour mieux me re-trouver !

Je suis libre et je l’avais oublié !

Patricia Verneret

Coach de vie, formatrice, auteure

close

Ne manquez aucun article !

Aucune obligation de s'abonner et nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Categories:

Vos commentaires sont les bienvenus ! Je ne sais pas pourquoi ils n'apparaissent pas sur le site en ce moment, mais je fais tout pour régler le problème !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez aucun article !

Aucune obligation de s'abonner et nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

%d blogueurs aiment cette page :