Patricia Verneret

Formation par le chant, coaching

La 3ème voix-voie

Lorsqu’on chante avec une autre personne ou au sein d’un groupe, il peut se passer une « chose » qui conduira à cette exclamation : c’est magique !

Un peu comme cet instant entre 2 notes de musique, où l’une n’est pas terminée alors que la suivante vient de commencer… Où commence-t-elle ? Où finit-elle ? Difficile de répondre n’est-ce pas ?

Même chose si l’on fait « chanter » un bol tibétain. Longtemps après l’arrêt du mouvement, on peut entendre encore ses sons de plus en plus subtils. Leur durée sera plus ou moins longue en fonction de la finesse de l’écoute …

Continuer la lecture

Se procurer le livre
En version papier : 21 euros
Imprimé à la demande !
En version numérique : 4,99 euros

Retrouver son pouvoir personnel

4-5-6

4- Ne pas avoir d’idées arrêtées sur soi.

Plus je « sais, et moins le vivant d’une situation peut exister, et je rejoue sans cesse les mêmes rôles et mêmes scènes. Plus je vieillis, plus j’ai l’impression de me connaitre. Ce qui est vrai, tant que cette connaissance de soi n’est pas figée ! Et plus je parviens à être simplement observateur, sans pré-décider de qui je suis,  plus j’ai d’opportunités d’évolution et découverte de nouvelles capacités !

Comment ?

Je réapprends à juste regarder, en décrivant ce que je vois et non ce que je pense… à juste écouter sans réagir (penser en même temps)… à juste ressentir l’instant etc. Bref il s’agit là de remettre la partie du mental qui fait sans cesse des liens avec hier ou demain, avec untel ou tels autres etc. à sa place ! Cette partie du mental m’est très utile à certains moments, et à d’autres elle empêche la vie de se dérouler simplement.

Continuer la lecture

Se procurer le livre
En version papier : 21 euros
Imprimé à la demande !
En version numérique : 4,99 euros

Retrouver son pouvoir personnel

1-2-3

1- Retrouver sa capacité d’observateur… de soi.

Cela signifie que dans le même temps, je vis une situation et je me regarde ou m’écoute la vivre, mais surtout sans aucun jugement. Pourquoi ? Pour prendre conscience de mon fonctionnement.

Comment ?

Le chant, la sophrologie, le yoga, la méditation, marcher dans la nature etc. sont autant d’outils qui peuvent aider à cela.

Si je ne peux pas pratiquer ces outils, je peux, en fin de journée, écrire (pour ensuite relire et ainsi « voir » de l’extérieur) et décrire une (des) situation(s) vécue(s) dans la journée : quelques heures après, aurai-je réagi de la même façon ?

Quelle émotion me vient ? Quelle pensée ? Quel ressenti physique ? Quelle image ?

Continuer la lecture

 

L’équilibre délicat du cadre

Tout professionnel du coaching le sait : un « cadre » solide est indispensable. Il sera une sécurité pour son client qui s’en trouvera rassuré,  comme un phare ou une rampe qui l’aidera à maintenir son cap ou garder son équilibre. Il sera également un allié précieux pour le coach, s’il s’avérait nécessaire pour lui de ne pas entrer dans le « je » de son client.

Cependant, sa souplesse- élasticité est très importante car des mouvements vont le faire bouger… au risque de le déloger ou de le faire rompre ! Il  va devoir résister aux intempéries.

Continuer la lecture

Les couleurs de sa vie

Exemples de dialogues :

« – Comment vous sentez-vous ?

  • Ça va…
  • Pouvez-vous développer ?
  • Ça va… Je ne sais pas quoi ajouter. »

Ou encore

Continuer la lecture

Comme d’habitude !

Ah les habitudes… elles ont la vie dure n’est-ce pas ?

Avez-vous déjà vécu une situation similaire à celle-ci : j’ai acheté un nouveau placard pour ranger ma vaisselle du quotidien. Auparavant, elle était rangée dans un meuble à tiroir.

Pendant environ un mois, mon 1er réflexe a été d’ouvrir le tiroir pour prendre une assiette ou un bol avant de me rappeler que j’avais changé la vaisselle de place.

 Le 2ème mois, juste avant  d’ouvrir le tiroir, je me rappelle que ma vaisselle est désormais rangée dans mon placard tout neuf. Quelque temps après, ma nouvelle façon de ranger m’est devenue automatique : je me dirige directement vers le placard à vaisselle.

Continuer la lecture

Se réinventer

 

Penser… ressasser…

Les pensées bien ancrées, c’est-à-dire de multiples fois ressassées, ne s’en vont pas à coups de baguettes magiques ! Heureusement, arrive un moment où quelque chose en soi dit : ce n’est plus possible ! Il doit bien y avoir une autre façon de vivre et de voir cela ! Cela débute ainsi… Alors on cherche, on part à la pêche de nouvelles idées…

 

Continuer la lecture

Tu es trop sensible !

Combien de fois avons-nous entendu : « tu es trop sensible » ! Cette expression illustre l’amalgame fait entre le tourbillon émotionnel et la sensibilité !

Sensibilité : qualité par laquelle un sujet est sensible aux impressions physiques… Du latin sensibilis : sentir, ressentir, percevoir.

Ne vous y trompez pas : le mental analyse toutes les informations qui lui parviennent à travers tous nos sens. Il les classe et les catégorise en fonction du passé personnel, familial et collectif. Il filtre et ne laisse passer que ce qu’il juge pertinent. Autant dire qu’au départ,  ce sont les sens qui donnent la matière à réfléchir au mental.

Continuer la lecture

Le coach dans tous ses états !

Certaines missions de coaching sont« fluides » : tout se passe presque idylliquement ! La personne accompagnée avance sans difficultés apparentes, comme poussée par des vents favorables vers son objectif. La mission se déroule avec quelques questions par-ci par là ou avec quelques outils révélateurs, mais sans heurts aucun.

Continuer la lecture

 

Je de mots

Il y a des maux dans les mots et aussi des mots à l’intérieur des maux. Des mots nouveaux peuvent même se découvrir à l’intérieur d’autres mots et ouvrir ainsi les perspectives.

Le jeu de mot, c’est le je dans les maux-mots. Le je égo qui se joue de nous et nous bouscule d’un bord à l’autre d’une barque sur une mer démontée. Il nous secoue dans tous les sens sans aucune espérance de porte de sortie. Mais, lorsqu’on le transforme en jeu, il peut devenir un jeu libérateur qui ouvre les choix et permet de cesser d’être dupe. On sort de l’égocentrisme induit par la souffrance pour aller vers une conscience d’un Soi plus grand.

Continuer la lecture

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.