Formation par le chant, coaching

 

QUELLE MÉTHODE ?

« Que fait un coach de vie ? Ah… ? Comment se déroule une mission de coaching de vie ? Non, mais, concrètement, ça se passe comment ?».  

Ce sont là quelques questions auxquelles cet article va tenter de donner des éléments de réponse…

Lorsqu’une personne demande à un coach de vie un accompagnement personnalisé, il est évident que le changement s’est déjà amorcé en elle. Elle vient voir un coach de vie pour changer quelque chose, quel que soit le domaine (professionnel ou personnel) ou  pour changer sa façon de vivre ce changement, pour le vivre plus sereinement.

 

Avant d’opter pour tel ou tel professionnel, le coach de vie doit être clair sur :

  • Qui il est
  • Ses tarifs
  • Le déroulement de la mission


Chacun a sa méthodologie. Cependant, certaines étapes seront indispensables pour permettre à une personne accompagnée d’atteindre son objectif. Ces étapes se vivront dans des ordres différents suivant l’accompagnement. Elles sont un processus.

 

Accueil

 

Accueillir une personne dans son intégralité, sans jugement de ce qui est « bon » ou pas.

 

La parole peut se libérer dans le respect et le secret professionnel en est le garant.

Écoute

Le coach de vie sera très attentif aux mots prononcés, aux silences porteurs de sens, aux expressions du visage et du corps : s’il les accueille sans idées préconçues, son questionnement ou son silence permettra alors à la personne reçue de laisser émerger ce qui n’est pas dit consciemment.

Ecouter n’est pas interpréter ! Le coach de vie pourra demander des éclaircissements pour une meilleure compréhension de ce qu’il entend… Les réponses données seront autant d’éclaircissements pour le coaché.

 

 

 

 

Une personne peut venir à la 1ère séance avec un objectif très précis… qui peut évoluer vers un autre car ce n’était que la pointe de l’iceberg !

 

Une autre peut commencer une mission sans aucune idée hormis que quelque chose ne va plus… et l’objectif va se dessiner assez rapidement.

L’objectif

La formulation précise de l’objectif va contribuer à la réussite d’une mission.

Une ou plusieurs séances peuvent être nécessaires à son élaboration.

Il s’agit alors de le passer à travers la « passoire » SMART :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Accessible
  • Réalisable
  • Temporellement défini

Si l’objectif ne parvient pas à être totalement SMART, vous pouvez être sûr  que l’atteindre sera soit fastidieux, soit impossible.

On peut parfois avoir l’impression que la mission n’a pas encore commencé ;  pourtant, formuler et reformuler va déjà mettre en lumière, parfois un début de stratégie, parfois toutes les difficultés qui vont ré-émerger au fur et à mesure des séances.

 

 

Prises de conscience

Bien souvent, il est nécessaire de renvoyer au coaché ce qu’il vient de dire : des contradictions apparaissent dont il n’a aucune conscience.

Le coach de vie, par l’utilisation de différents outils, va permettre au coaché de s’entendre ou de voir concrètement  ce qu’il vient de dire !

Parfois encore, ce que la personne accompagnée croit savoir, s’avère différent de la (sa) réalité.

 

État des lieux

Pour comprendre une situation, il est parfois nécessaire de prendre de la distance et/ou de la poser à plat… Littéralement !

Cet état des lieux d’un fait, d’une dynamique relationnelle, d’une croyance, d’une situation est important. Il va donner lieu à des prises de conscience, puis à de nouvelles idées de réactions-comportements-actes à engager  pour changer ce que le coaché souhaite faire évoluer.

 

Stratégie

Un plan va se dessiner une fois l’objectif formulé : par quel chemin vais-je passer ? Que dois-je abandonner ? Que dois-je mettre en place ?  Comment ?

Des objectifs de séances peuvent ainsi émerger.

Le coaché va petit à petit voir son chemin s’éclairer et devenir de plus en plus évident à parcourir.

 

Identification

  • Des méconnaissances… sur soi, son projet etc.
  • Des besoins : s’ils ne sont pas respectés, le chemin peut se révéler être une impasse
  • De la dynamique… pour la respecter : vouloir aller plus vite que ce que l’on peut concrètement mettre en place, c’est l’explosion assurée !
  • Des forces et des difficultés : les voir permet de décider d’une stratégie pour renforcer ou combler
  • De l’entourage professionnel ou personnel : qui peut m’aider ? Qui va mettre des bâtons dans la roue du changement ?

Bilan

  • Intermédiaire : il va permettre de faire le point sur l’avancée de la mission de coaching
  • Final : une fois l’objectif atteint ou lors de l’arrêt d’une mission, il est très important pour mesurer et ancrer le chemin parcouru. Parfois lors de cette dernière séance, le coaché va avoir une ultime prise de conscience… De ses capacités et du sens de son chemin.

 

L’expertise du coach de vie est dans l’humanité, le processus intérieur de l’être humain.

Sa formation lui a apporté une compréhension des mécanismes intérieurs et la posture qui va ouvrir les possibles, soutenir l’évolution de son client, l’accompagner dans les changements qui sont les siens en facilitant son adaptation et/ou changement.

Son expertise est dans le présent de son client, dans les mouvements intérieurs de l’être humain.

Son champ de compétences n’inclut pas de pousser vers tel chemin ou tel autre : cela est l’affaire du consultant ou du conseiller.

L’écoute et les questions du coach de vie, sans attentes ni idées préconçues sur un sujet ou un parcours, permettront un accompagnement empreint d’authenticité, du fait de pouvoir exprimer librement ses idées comme ses ressentis.

Le coaché, soutenu dans sa recherche par le coach de vie, va établir une communication directe… avec lui-même.

 

 

Texte écrit pour la FCV              Patricia VERNERET

                                               Coach et Formatrice par le chant

 

 

 

 

Vos commentaires sont les bienvenus !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.