Formation par le chant, coaching

Quand la méthode se transforme en prison

 

Cela débute toujours de la plus belle des façons. Une personne se trouve en difficulté et ne se trouve pas-plus dans la méthode ou l’outil utilisé(e) dans son job, dans son développement intérieur. Alors, elle cherche : n’y-a-t-il pas une autre façon de faire cela ?

Elle commence par aller voir ailleurs, dans l’existant. Elle cherche ce qui pourrait mieux lui convenir, l’aider à dépasser ce qui bloque, à optimiser pour ne plus perdre de temps. Quand elle ne trouve pas, elle décide d’utiliser ses expériences de vie pour créer ce qui va l’aider. Cela prend un temps. Elle a une idée, qu’elle expérimente, affine, réfléchit jusqu’à ce qu’elle s’épanouisse dans ce nouveau qui lui convient mieux.

Elle commence à en parler, partage : essayez ce nouvel outil, testez ce nouveau process ! Ils fonctionnent bien mieux ! Effectivement, cette nouvelle façon de penser produit des miracles ! Évidemment… Elle propose un angle de vue inédit qui fait bouger les lignes sclérosées par l’habitude. Peut-être même, cette nouveauté sera vendue à d’autres… Le business entre en jeu et cela se passe plutôt bien. Cette nouvelle façon de procéder prend la forme d’une méthode, d’une formation, d’un outil efficace.

Qu’est ce qui fait qu’une méthode et un outil ne fonctionnent plus, voire même enferment plutôt que de faire émerger l’ouverture et le mieux ?

Quand ils ne servent plus la personne, mais que les personnes deviennent des éléments qu’on cherche à tout prix à faire « rentrer » dans l’outil. Ils deviennent alors une fin en soi et non plus un moyen censé être un facilitateur. C’est comme si l’idée d’un jardin ou d’une maison émergeait d’une pioche ou si l’on s’obstinait à utiliser un marteau alors qu’il s’agit de visser…

Quand les personnes qui les utilisent-préconisent, ne respectent pas, n’écoutent pas l’autre, ce qui signifie qu’elles pensent que l’autre a le même caractère, la même dynamique, les mêmes moteurs intérieurs qu’elles ou des personnes rencontrées jusque-là. Bref, quand elles généralisent leurs expériences ou leurs points de vue ; quand elles posent, non pas un cadre sécurisant dont on peut s’évader de temps à autre tout en servant de repère, mais des mûrs qui emprisonnent.

Quand on commence à penser qu’il n’y a qu’un chemin et un seul moyen de locomotion pour aller quelque part, et que, tant qu’à faire, ce chemin est LE BON, cette vérité est LA VERITE ! ; quand on emprisonne l’autre dans sa façon de voir.

Quand le temps passe et que l’angle nouveau n’existe plus : le nouveau est devenu l’ancien. La force exploratrice est devenue force conservatrice…

Les outils utilisés en coaching et les méthodes managériales sont efficaces  à condition qu’ils soient utilisés à bon escient, qu’ils continuent d’évoluer en fonction de l’environnement humain ou structurel, qu’ils restent des moyens pour se rendre quelque part et non une fin en soi. Bref, si les personnes qui les utilisent-préconisent-transmettent, restent ouvertes à d’autres façons d’être, de réagir, de digérer, de comprendre.

Dans le cas contraire, les professionnels sortent de leurs postures initiales qui font grandir les possibles de l’autre.

Le coach n’accompagne plus, il devient celui qui sait, un gourou.

Le conseiller et le consultant ne proposent plus des avis ou des solutions possibles, ils dirigent.

Le formateur ne partage plus un savoir parmi d’autres, il formate.

Le manager n’est plus celui qui organise ou gère ou rassemble, il impose.

Ils ont glissé doucement vers la prise de pouvoir et/ou la toute puissance… Restons vigilants ! Ce qui fonctionne un temps peut s’avérer in-juste le temps d’après. Restons ouverts à d’autres façons de penser, de fonctionner, de sentir, de prendre conscience. Il est très facile de passer de l’état d’ouverture à celui de petit dictateur…

Ce vivant perpétuel participe au mouvement éternel de la vie et fait ainsi émerger des nouvelles « branches » : génétique et épigénétique, physique et physique quantique etc. Aucune spécialité n’échappe à cela : sciences, médecines corporelles et psychologiques, sports, arts, entreprises, spiritualité, bien-être…

Cela s’appelle l’évolution…

Patricia VERNERET

                                                               Coach et Formatrice par le chant

 

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.