Formation par le chant, coaching

 

Êtes-vous sûrs d’en valoir la peine ?

Ne pensez pas que je sois en colère : si vous entendiez ma voix là à l’instant (c’est là que l’on comprend l’importance du « ton »), ce serait l’ébahissement qui transparaitrait !

Comme si je voyais un objet magnifique, que je vous le montrais mais que vous ne le voyiez pas… cela me paraitrait incroyable voire insensé : vous me faites une blague n’est-ce pas ?

Combien d’entre vous sont prêts à donner des heures de leur temps aux réseaux sociaux… Mais trouveront trop difficile de consacrer quelques jours à cultiver leur  « savoir être » et donc savoir faire relationnel, alors que l’impression de courir après tout sans jamais l’atteindre se fait pressante ?

Combien d’entre vous sont prêts à faire la queue pour les soldes, passer une journée à visiter plusieurs magasins ou surfer sur le net pour trouver le produit au prix le plus juste,  se lancer dans les bouchons pour aller dans des endroits fourmillants de monde (fuir le bruit de la ville et  du travail pour se jeter dans le bruit des vacances)… Mais hésiteront à parcourir des kilomètres pour consulter un professionnel de l’accompagnement, alors que le besoin s’en fait sentir ?

 

Combien d’entre vous ont passé des années à pratiquer sans relâche des modes de fonctionnement qui induisent de la souffrance, ou à vivre des dynamiques relationnelles sclérosantes… Mais voudront consacrer seulement 3 heures pour tenter de trouver un nouveau mode de fonctionnement ou améliorer son relationnel, alors que le mal-être devient souffrance continue ? Dans ce cas précis, spéciale dédicace aux structures publiques ou privées, ou plutôt aux personnes décisionnaires du temps consacré aux formations censées améliorer-débloquer les situations …

 

Combien d’entre vous sont prêts à dépenser des sommes d’argent  conséquentes dans le dernier Smartphone, la dernière télévision, la voiture avec le plus d’options, dont l’utilisation vous fera dépenser toujours plus… Mais vont trouver trop cher un stage pour leur développement personnel, alors qu’ils n’en peuvent plus de tourner en rond ?

 

Tout se passe comme si décidément votre bien-être ne valait pas la peine du moindre effort dans votre porte monnaie ou votre emploi du temps. Quelle valeur vous accordez-vous ? Avez-vous perdu tout espoir ? Ou peut-être n’avez-vous jamais osé imaginer que vivre dépasse le cadre du métro-boulot-dodo…

Je ne dis pas que vous devriez renoncer à tout, mais ne pouvez-vous pas faire de la place aussi à … vous-même ???

Et je m’interroge : regardez dans quoi (et combien) vous dépensez votre temps et passez votre argent.  Avez-vous décidément moins de valeur que tout cela ? Votre réalisation intérieure pour un mieux vivre ensemble, est-elle moins importante que cette apparence matérielle ? Votre personne ne vaut-elle pas au moins autant ?

Vous n’avez pas la possibilité de remplacer physiquement votre disque dur ! Ce serait fort simple : 2 minutes et vous êtes tout neuf, plus de bagages émotionnels !  Il est temps d’admettre que le changement va vous demander un effort : laisser partir l’ancien et s’engager totalement sur un autre chemin.

 

Ces histoires de maitres en sagesse et disciples me faisaient sourire et s’apparentaient à des contes. Vous savez, celles où l’élève paraissait être testé et devait faire preuve d’endurance et de patience, avant même que l’enseignement ne commence !  Aujourd’hui je vois quelle volonté, quelle énergie, quelle force le chemin vers soi demande, ne serait-ce que pour contrebalancer cette dynamique habituelle engagée durant des années dans le chemin pour se perdre.

Ce n’était pas l’élève que le maitre testait. Il ne doutait pas de  ses capacités à parcourir le chemin, mais c’est comme s’il lui posait la question régulièrement : es-tu sûr de vouloir emprunter ce chemin ? Il leur fallait affuter leur détermination à ne pas être dupes d’eux-mêmes !

Quel chemin souhaitez-vous emprunter ? Dans quoi souhaitez-vous dépenser votre énergie vitale ?

N’attendez pas de vous trouver devant le mûr pour vous voir. N’avez-vous pas constaté que « fuir en vacances » ne vous requinquait plus comme par le passé ?

Réveillez-vous !

Êtes-vous sûr de ne pas en valoir la peine ? N’attendez pas des autres qu’ils vous donnent une valeur !

Accordez-vous plus de valeur…

 

« L’être humain perd sa santé à gagner de l’argent puis il perd son argent à se refaire une santé. Il pense au futur au point d’oublier le présent de sorte qu’il ne vit ni dans le passé ni dans le futur. Finalement, il vit comme s’il n’allait jamais mourir et il vit comme s’il n’avait jamais vécu. »      Le Dalaî Lama

 

                                                                                                                                                                                                                              Texte                  Patricia VERNERET

                                                                                  Formatrice par le chant et coach

Vos commentaires sont les bienvenus !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.