Formation par le chant, coaching

Patricia Verneret

Il fût un temps

Il fut un temps où je ruminais et le temps se figeait. Aujourd’hui je m’accorde un temps pour le faire. On mâche bien la nourriture pour la rendre plus digeste avant de l’avaler ! Puis, je passe à autre chose.

Il fut un temps où je figeais par ma volonté. Je la pensais indispensable pour atteindre mon but et elle devenait souvent très-trop forte jusqu’à faire pression. Aujourd’hui, je m’ouvre à d’autres façons de faire… et je prends conscience que je vais exactement là où je souhaitais me rendre, mais par un chemin que je n’avais pas envisagé.

Continuer la lecture

La cohérence

 « La franchise n’est pas de dire ce qu’on pense, mais de penser ce qu’on dit » Coluche

Quelle phrase intéressante… Elle met en avant la différence entre son intérieur et ses apparences. Je vais me permettre d’ajouter de l’huile sur le feu : et si on regardait aussi les actes ? Sont-ils en adéquation avec ce que l’on clame ? Et si l’on jouait la carte de la cohérence en mettant en phase ses actes avec ce qu’on dit et ce qu’on pense ?

Nous vivons un temps qui dénonce les incohérences des personnes publiques… alors, soyons honnêtes et faisons de même pour soi.  Cependant, parfois elles sont évidentes à détecter, d’autres fois elles viennent se glisser dans des endroits discrets sans faire de vagues et pourtant…  Voici quelques exemples, où on peut se poser la question : suis-je cohérent ?

Continuer la lecture

 

La «méthode» coaching révélée

« Je vous appelle, car j’ai entendu parler de vous. On m’a dit beaucoup de bien de votre méthode », et « votre truc là, le coaching, ça a l’air de marcher ! »

Une prise de contact pour une mission de coaching a débuté de cette façon…

Quel que soit le nom que vous préférez lui donner, si vous y tenez, voici le secret de la « méthode » du coaching révélée… Mais juste pour toi, lecteur(trice) curieux(se)…

Elle comporte 10 points : l’écoute… que tu peux répéter 10 fois !  😉 Allez, je développe :

Continuer la lecture

 

Les aventuriers du monde de demain

Dans les temps anciens, on partait à la découverte de nouvelles terres. Les « colons ou les pionniers » s’installaient dans des contrées encore inexplorées, parfois au péril de leurs vies.

Aujourd’hui, l’homme se tourne vers l’espace des étoiles. L’Homme est ainsi fait : ses forces exploratrices le poussent à visiter d’autres lieux…

Cependant, sur notre planète terre, nous sommes loin d’en avoir terminé ! Tout est encore à faire dans le respect de la nature et de ses ressources, dans l’espace intérieur de l’être humain et la maitrise de tous nos possibles.

Continuer la lecture

Faire le tri… dans ses croyances

Chacun d’entre nous connait les placards plein de tout et de rien jusqu’au moment où ce n’est plus viable ! L’envie de changer de look, l’envie de nouveau ou les changements physiques qui poussent à « revoir sa taille », tambourinent à notre porte: il est temps de se délester de ce qui ne sert plus, de faire un peu de vide, d’offrir un espace disponible pour l’à-venir.

Cette étape est parfois vécue douloureusement, mais, une fois franchie, une impression de légèreté et un vent rafraichissant s’avèrent agréables. C’est fou comme « bouger  les choses » à l’intérieur de sa maison peut bousculer! Il est vrai que tout ceci est très concret : vider ses placards et les ranger s’avère très utile et salutaire dans une maison… Les résultats sont constatés illico presto !

Continuer la lecture

 

Zone d’un-confort

Et si on cessait de fuir face à tout ce qui dérange ?

Parce que, dans cette recherche quasi frénétique du bien-être et du bonheur où l’on joue le jeu du négatif et du positif, on en oublie un processus naturel, une étape : l’inconfort. Il est le signal qui pousse à changer et donc à évoluer ! Les rencontres dérangeantes qui remettent en question (dans le sens de questionner où ça fait mal) sont le miroir de ce qui ne demande qu’à guérir ou qui poussent à renforcer notre choix d’être…

L’inconfort n’implique de la souffrance seulement si l’on résiste à ce mouvement profond intérieur qui dit : bouge !

Continuer la lecture

Zoom !

Que se passe-t-il quand des pensées de peur, de dénigrement, d’auto-jugement ou de jugement tout court envahissent votre espace intérieur ?

Voyez en images…

 

 

Attends… dans les temps !

Remarquez comme notre civilisation a bouleversé la notion de temps ! Tout devient à la portée de chacun si facilement : là où les grands espaces à parcourir entrainaient la patience, celle-ci n’est plus autant sollicitée.

Vous n’avez pas le temps de faire vos courses ? Vous pouvez être livré(e). Vous avez besoin d’une information administrative, historique, géographique etc.  ?  A travers l’écran de votre ordinateur, sans faire l’effort de vous déplacer, le monde s’ouvre à vous, le savoir est à portée d’un clic. Une foule d’inventions matérielles vous facilite le quotidien, des services payants permettent de déléguer ce que l’on considère comme des « pertes de temps ». Il est même possible de vivre une vie à travers celle d’un autre par l’intermédiaire de son écran : une vie vouée à la non-expérience de soi !

Continuer la lecture

La magicienne

L’autre jour, j’ai rêvé d’un conte étrange…

Je me trouvais à l’entrée d’une forêt luxuriante et verdoyante avec un panneau d’affichage kitch au possible qui annonçait : « ici, la magicienne vous transformera ». Évidemment ma curiosité a été attisée et je suis entrée. J’avais à peine mis un pied dedans qu’une petite fille vêtue d’une tunique bariolée sur un pantalon, pieds nus, les cheveux sens dessus dessous et le visage  barbouillé de chocolat vint à ma rencontre.

« Je serai ton guide ». Elle éclata alors d’un rire sonore : « Ne te fie pas aux apparences, c’est toi qui rêves là… »

Continuer la lecture

Nourriture a-variée

Le corps est un maitre qu’on ne peut abuser. Lorsqu’on lui donne une nourriture non consommable, il va réagir tout de suite… et la régurgiter d’une façon ou d’une autre !

Lorsqu’on abuse d’un aliment, par exemple du chocolat, le foie va très vite faire sentir son incapacité à gérer ce surplus de sucre en lançant des messages on ne peut plus clairs.

Lorsque le corps manque de quelque chose, une envie pressante de boire (par exemple) pointera le bout de son nez, et, si l’on n’écoute pas, il se mettra tout simplement à l’arrêt par manque de ce carburant.

Écouter tous ces signes et bien d’autres, est une affaire de santé (si l’on veut la garder) ou de se sentir bien : la tête qui tourne ou les nausées ne contribuent ni au bien-être ni à profiter pleinement de sa journée !

Continuer la lecture